Sélectionner une page

Durant le confinement, les violences conjugales et intra-familiales doivent faire l’objet d’une vigilance renforcée. Afin de lutter contre ces violences et venir en aide aux victimes, des dispositifs ont été mis en place  :

  • La plateforme téléphonique 3919, ouverte de 9h à 21h tous les jours, le week-end et les jours fériés inclus, est désormais accessible aux personnes en situation de handicap du lundi au vendredi de 9h à 19h.
  • Le tchat commentonsaime.fr de l’association “En avant toutes” ouvert du lundi au samedi de 10h à 21h : un site fait par des jeunes pour des jeunes pour qu’ils puissent exprimer leurs questionnements concernant notamment la violence dans les relations amoureuses, affectives et sexuelles.
  • L’application pour smartphone App-Elles de l’association “Les Résonantes” : en cas d’urgence, cette application permet de contacter ou d’alerter rapidement les proches des victimes, les services d’urgence, les associations et toutes autres ressources disponibles sur le territoire et relaie également les informations locales ou nationales sur les dispositifs
  • Une ligne téléphonique dédiée aux auteurs de violences conjugales « Ne frappez pas », aux potentiels auteurs et à leur entourage offre depuis le 6 avril 2020 la possibilité d’une écoute et d’une orientation afin d’éviter les passages à l’acte (08 019 019 11, tous les jours de 9h à 19h).

Les femmes victimes de violences n’ont pas à renseigner d’autorisation de sortie dérogatoire pour leur mise à l’abri ou pour se rendre au commissariat ou en gendarmerie.

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!

Share This