Sélectionner une page

A mi-parcours du boulevard des fontanelles une pointe géante s’élance vers le ciel à plus de trente mètres de hauteur. Il s’agit du tronc d’un séquoia qui vivait dans le parc de Saint-Caprais depuis le XVIIIe siècle.

Mort naturellement, il a trouvé une nouvelle vie en devenant un astucieux monument. Inauguré le 5 mai 1989, il commémore le bicentenaire de la révolution française et symbolise “un monde nouveau jailli de terre” deux cents ans plus tôt.

 

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!