Sélectionner une page

Il dut attendre quelques 22 années pour bénéficier de la présence de l’olivier, car il n’ouvrit ses portes aux citoyens qu’en 1965. Il dut même attendre quelque peu pour améliorer son environnement avec la place que l’on appelle maintenant San Biagio di Callalta, depuis le jumelage de L’Union avec cette ville d’Italie. Cette place comporte en son centre un banc figurant la croix du Languedoc.
A l’opposé, la Salle des fêtes jouxte l’Hôtel de ville. Tous deux « coiffent », grâce à la topographie du terrain, des locaux qui étaient initialement réservés aux ateliers municipaux, mais qui ont ensuite été aménagés en « Salle du Conseil municipal », et locaux associatifs.

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!

Share This