Sélectionner une page

GROUPE L’UNION AVANCE

L’année 2021 sera celle d’une petite révolution fiscale :

  • La Taxe d’Habitation poursuit sa disparition : 64% des ménages ne la payent plus depuis 2020. En 2021, les 36% restant verront une baisse de cette taxe de 30%. En 2023, cette taxe aura disparu pour tout le monde.
  • En 2021, la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) sera harmonisée pour toutes les communes de la Métropole avec un taux unique de 8,1%. Pour les Unionais, ce sera donc une baisse, passant ainsi de 8,77% à 8,1%.
  • Le taux du Foncier Bâti de Toulouse Métropole passera de 5,96% à 13,2%.
  • La Taxe Foncière du Département (21,9%) est désormais intégrée au taux communal. Seule une fraction de cet impôt sera gardée par la commune (40%), le reste étant reversé à l’Etat. Cette recette nouvelle pour la ville vient compenser la disparition de nos recettes liée à la suppression progressive de la Taxe d’Habitation que nous percevions jusque là.
  • La Taxe Foncière communale aurait du connaitre cette année une baisse de 6,5 points. En effet, avec la forte augmentation de la Taxe Foncière décidée par Toulouse Métropole, celle-ci reverse à la Municipalité une somme annuelle additionnelle importante (de l’ordre de 1,5 million d’€) afin de permettre de compenser pour le contribuable la hausse de l’impôt métropolitain. Ainsi, notre taux de foncier bâti aurait du baisser de 35,67% à 29,10%. Cependant, cette baisse ne sera que partiellement appliquée : notre nouveau taux baissera à 32,37%.

Même si le taux communal baisse donc de 3,3%, il s’agit donc d’une hausse indirecte du taux communal, qui aurait donc pu baisser à 29,10% et qui sera donc à 32 ,37%, au lieu de 35,67% précédemment. Cette hausse sera cependant partiellement compensée par la disparition de la Taxe d’Habitation et la baisse du taux de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

Cette deuxième augmentation consécutive, et la dernière du mandat en cours, était pour nous vitale pour préserver les finances de la commune et ainsi maintenir nos services publics.

Avec l’effondrement de l’aide financière de l’Etat, une perte de plus d’un million d’€ de recettes annuelles, ce nouveau taux nous permet d’assurer l’équilibre du budget municipal.

Jusqu’en 2020, L’Union avait, et de très loin, les taux les plus bas des villes de la Métropole de plus de 6500 habitants. Malgré cette revalorisation étalée sur deux années, L’Union se classe désormais 14ème parmi les 16 villes de la Métropole de même catégorie, avec donc 13 villes sur 16 qui ont des taux communaux plus élevés.

 

GROUPE POUR L’UNION

Chères Unionaises, Chers Unionais,

Pour votre parfaite information, sachez que le règlement intérieur de notre collectivité nous oblige, en tant qu’élus d’opposition, d’adresser à la mairie notre expression libre plus d’un mois avant sa publication dans le journal municipal.

Aussi, ce 10 avril, en pleine période de reconfinement, nous espérons que l’organisation de votre vaccination se passe au mieux, seule issue, selon nous, pour sortir de cette crise sanitaire sans précédent. Vous pouvez vous faire vacciner dans un des centres de vaccination ouverts sur les sites sante.fr ou keldoc.com, ou prendre rendez-vous au 0809541919. Bien sûr, comme vous, nous regrettons que notre commune n’ait pas été, à ce jour, identifiée comme centre de vaccination.

Concernant nos finances : nos impôts vont une nouvelle fois augmenter en 2021. Après avoir supporté une augmentation de +22,4% en 2020 de la taxe foncière, les contribuables Unionais vont voir une nouvelle augmentation de leurs impôts de +23,7% en taux communal !

Mais jusqu’où compte aller la majorité en place ?

Quant à la politique d’urbanisme : vous nous aviez indiqué être inquiets depuis 2014 par l’urbanisation galopante et le manque de concertation dans ce domaine. Malheureusement, les choses ne se sont toujours pas améliorées. Vous avez pu, par exemple, constater que le nombre de grues assombrit le ciel de L’Union, sans même que nous ne soyons consultés ou informés des projets à venir. Nous demandons au Maire de mettre en place dans les meilleurs délais des réunions d’informations avec l’ensemble des élus et avec les Unionais. Préserver votre qualité de vie étant l’une de nos priorités.

En attendant de vous retrouver, nous pensons à chacune et chacun d’entre vous, à toutes celles et ceux qui sont empêchés de travailler à nouveau, ceux qui doivent travailler et gérer les modes de gardes de leurs enfants et la scolarité à distance en même temps, et à nos soignants qui font face encore et toujours.

Bien fidèlement,

Vos élus du groupe « Pour L’Union »

Pour nous contacter : 06 86 79 38 66

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!