Sélectionner une page

Que vous soyez victime ou témoin de violence intra-familiale, trois numéros d’appel existent :

le 3919 – le 119 – le 116 006

Les pharmacies sont également des relais auprès desquels vous pouvez déclarer ces situations.

 Ces violences intolérables risquent d’augmenter durant la période de confinement. Pour y faire face, les services habituels continuent leur activité. Les pharmacies de quartier font également partie du dispositif, permettant aux victimes ou aux témoins de venir signaler une situation en toute discrétion.

Chantage, humiliation, injures, coups… Les femmes victimes de violences peuvent contacter le 3919. Gratuit et anonyme (il n’apparaît pas sur la facture), ce numéro de téléphone est, pendant la crise sanitaire, accessible de 9h à 19h du lundi au samedi.

 

 

Le 119 pour les enfants en danger, continue d’assurer son service 24 h sur 24 et 7j sur 7. Les temps d’attente peuvent être plus longs, et les appels d’enfants et d’adolescents sont prioritaires.

Pour toute situation de danger grave et immédiat sur un mineur, il faut impérativement contacter les services de première urgence : la police, la gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112), le Samu (15).

 

 

 

 

Le 116 006 : plateforme d’appel de France victime, Centre de contact – Écoute, informe et conseille les victimes d’infractions ainsi que leurs proches. Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h. Joignable également par courriel :

victimes@france-victimes.f

 

 

 

 

Pour les sourds et malentendants, il convient de joindre ces services en contactant le

114 (par fax ou sms).

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!

Share This