0 PHYTO

 

Après la restitution de l’étude sur le plan de désherbage communal, l’heure est maintenant à la mise en oeuvre du « 0 phyto » pour l’entretien des espaces publics.

 

MISE EN OEUVRE

Pour la mise en oeuvre du « 0 phyto », L’Union a été accompagnée par le bureau d’études SCE avec la réalisation d’un plan de désherbage (audit des pratiques, définition des objectifs d’entretien et plan d’actions), subventionné à hauteur de 70% par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne. Le désherbage communal sera réalisé sans l’utilisation de PP.

UN CHANGEMENT DE PRATIQUES

Concrètement, ce changement de pratiques se traduit notamment par :
• le développement de techniques comme le réciprocateur, la bineuse ou le thermique à flamme.
• la mise en oeuvre de cheminements par tonte différenciée au sein de grands espaces verts, à l’image du cheminement
créé par la Commission Citoyenne Environnement avenue de Bayonne dans la jeune peupleraie,
• la création de prairies sauvages ou fleuries, • des opérations de fleurissement en pieds d’arbres ou pieds de murs,
• la végétalisation de points où un désherbage, par habitude, systématique est inutile.

 

Pour toute question, les Elus et services techniques restent à votre disposition :
Frédéric Bamière, Conseiller Délégué à l’Environnement, frederic.bamiere@mairie-lunion.fr,
Christelle Edoir, Services Techniques, chrystelle.edoir@mairie-lunion.fr, 05 62 89 22 85.

 

Mémo Le « 0 phyto », mais encore ? Pour la santé publique, préserver la ressource en eau et favoriser la biodiversité, la Commune est engagée dans une démarche d’arrêt de l’utilisation de produits phytosanitaires (PP) pour entretenir son patrimoine. Cette démarche est confortée par un durcissement de la règlementation avec la Loi sur la transition énergétique et l’interdiction, à compter du 1er janvier 2017 pour les collectivités, d’utiliser les PP pour désherber. Un PP, qu’est-ce que c’est ? Étymologiquement, les produits phytosanitaires sont des produits qui soignent ou préviennent les maladies des végétaux. Ils font partie de la famille des pesticides et des biocides. Ils permettent d’avoir un contrôle des plantes, des insectes et des champignons mais représentent un danger potentiel pour la santé humaine et l’environnement.

Newsletter de L'Union

Votre inscription est prise en compte!