Environnement

 

Environnement

Reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

Téléchargez l’information aux administrés sur la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

ID du téléchargement invalide.
L'Union, ville cyclable

Tout le monde est d’accord pour dire que la Métropole Toulousaine est de plus en plus asphyxiée par la congestion automobile, avec les pertes de temps et la dégradation de la qualité de l’air que cela engendre. Dès lors, il est du devoir des décideurs, à tous les niveaux, de proposer à nos concitoyens des moyens de transports alternatifs  permettant de limiter les déplacements en voiture.

 

Les projets pour développer la pratique du vélo

• « L’Union en piste(s) » sera à nouveau organisée en 2017 afin de découvrir les deux nouvelles pistes cyclables mises en service.

• Les jeunes seront sensibilisés à l’utilisation du vélo en toute sécurité, en partenariat avec la communauté enseignante des établissements scolaires de l’Union, le cinéma « Le Lumière » et les associations « 2 pieds 2 roues » et des cyclotouristes. Cette action revêt d’ailleurs un sens particulier en 2017 puisqu’une nouvelle piste cyclable desservira le collège de l’Union !

• Un dépliant d’information « L’Union, ville cyclable » sera largement diffusé auprès du public, et mis en ligne sur le site de la Mairie : il fera connaitre l’ensemble des actions.

 

 

 

Distribution de cabas responsables!

Decoset a distribué gratuitement des cabas aux Unionais, sur les marchés – de plein vent et bio – ainsi qu’aux supermarchés et chez les commerçants de la ville.
Syndicat mixte en charge du traitement et de la valorisation des déchets, DECOSET est lauréat de l’appel à projet Territoire Zéro Déchets, Zéro Gaspillage (TZDZG) lancé par le ministère de l’environnement. Dans ce cadre, Decoset s’est engagé à mener des opérations de communication et de sensibilisation du public autour de la question de la réduction des déchets et du développement durable. L’une de ces initiatives porte sur la distribution gratuite de cabas en jute. En effet, la loi va imposer à tous les commerçants de ne plus proposer de sac de caisse à usage unique à compter du 1er juillet 2016.
L’alternative ? Des sacs réutilisables, donc suffisamment résistants pour survivre aux maltraitances des courses.
Les Unionais sont maintenant équipés pour sillonner les commerces, un cabas écologiquement responsable à la main !

Stockez vos piles, le facteur s'en charge!

L’Union et Saint-Jean ont été retenues comme territoire test pour une opération de récolte des piles usagées.
L’idée est simple : on estime qu’il existe un gisement dans chaque foyer de 5 kilos de piles usagées. Afin de capter ces déchets très polluants à la source, La Poste vient de signer un partenariat avec Screlec, un prestataire qui assure le recyclage des piles. Votre facteur va tout d’abord passer distribuer un petit sachet dans vos boîtes aux lettres, ainsi qu’une lettre d’information décrivant le mode d’emploi du service. Ensuite c’est simple : vous appelez pour demander l’enlèvement du sachet, que vous prendrez le soin de déposer dans votre boîte la veille du ramassage. Et voilà ! c’est simple, efficace et écologique.
Stockez vos piles, votre facteur s’en charge !

Compostage

Aujourd’hui on estime qu’environ 30% de déchets organiques : épluchures, fruits et légumes abîmés, restes de repas…se retrouvent dans les ordures ménagères. Alors qu’ils pourraient être facilement compostés, ces déchets sont mélangés aux autres déchets, transportés et brûlés par incinération.
Le compostage est un excellent moyen de réduire ses déchets à la source, générer des économies dans le traitement des déchets, tout en produisant un bon fertilisant pour le jardin.
Toulouse Métropole propose aux habitants qui disposent d’un jardin de s’équiper de composteur domestique et de leur transmettre un savoir-faire. Cette opération s’inscrit dans le cadre du Programme Local de Réduction des Déchets de Toulouse Métropole, lancé en 2012, qui prévoit un ensemble d’actions visant à réduire de 7% la production des ordures ménagères et déchets assimilés par habitant en 5 ans.
Modalités de réservation d’un composteur pour l’habitat individuel.
Pour faire sa demande de composteur, rien de plus simple, il suffit de remplir un bulletin de réservation disponible en téléchargement sur le site Internet de Toulouse Métropole (www.toulouse-metropole.fr – rubrique « Missions/Déchets/Compostage ») ou directement en s’adressant à l’accueil de sa mairie Deux modèles de composteurs sont proposés (en bois ou en plastique) à des tarifs allant de 15€ pour un 400L à 25€ pour un 620L.
Enfin, pour garantir la production d’un compost de qualité, une réunion d’information pratique est proposée aux nouveaux acquéreurs, le jour de la remise du composteur. (Réunions mensuelles ou trimestrielles réparties sur le territoire).

Téléchargez le formulaire

Le verre éco durable de la ville de L’Union

Le verre éco durable de la ville de L’Union désormais dans toutes les fêtes de la commune. Coût 1 euro, consigné.

Jardinage

Horaires de jardinage/tonte

Article 5 de l’arrêté du 7 mars 2013, relatif à la lutte contre les bruits de voisinage :
Les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne en raison de leur intensité sonore, tels que tondeuses à gazon, tronçonneuses, perceuses, raboteuses, scies mécaniques (…) ne peuvent être effectués que :

  • les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30
  • les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h
  • les dimanches et jours fériés de 10h à 12h et de 16h à 18h.

Pour consulter l’arrêté dans son ensemble,

Téléchargez l’arrêté municipal relatif à la lutte contre les bruits de voisinage

Petit guide à l’attention des jardiniers amateurs

Dératisation

En enquêtant auprès des personnes de l’accueil mairie, nous avons appris que les habitants viennent chercher régulièrement des appâts empoisonnés pour traiter leurs habitations.
Mais au fait, la commune est-elle tenue de fournir du blé empoisonné pour détruire les rats envahissant les habitations des particuliers ?

Les modalités de dératisation sont généralement fixées par le règlement sanitaire départemental qui fait lui-même souvent référence à une circulaire ministérielle du 9 août 1978. Mais la réponse à la question posée nécessite de rappeler quelques principes essentiels de la vie communale.

  • Seule la loi peut mettre à la charge de la commune le coût d’une dépense : or aucune disposition de la partie législative du code rural ou de l’environnement ne prévoit une disposition imposant à la commune de fournir du blé empoisonné aux propriétaires des maisons d’habitation.
  • Dans la responsabilité qui est d’assurer la salubrité dans sa commune, le maire a le libre choix des moyens, à condition, naturellement, d’agir dans le cadre de la légalité : c’est ainsi qu’une jurisprudence abondante lui reconnaît, si la salubrité est en cause, non seulement le droit mais le devoir de mettre les propriétaires d’immeubles d’habitation en demeure de procéder à la dératisation, sous peine de s’y voir contraints par une exécution d’office « à leurs frais, risques et périls » (TA Caen, 2 juin 2009, Chapelet, n° 0801143 ; TA Marseille, 13 juin 2008, Sayd, n° 0802402).
  • Les rapports entre le propriétaire et son locataire restent étrangers à la compétence de la commune. Or, la dératisation d’une habitation est de la responsabilité du propriétaire qui doit fournir à son locataire un immeuble non susceptible de mettre en péril sa sécurité ou sa santé. L’article 1719 du code civil lui impose de faire « jouir paisiblement » le locataire, pendant la durée du bail, et le juge impose au propriétaire les frais de dératisation (Cass., 29 janvier 2002, n° 99-17042).

Si le traitement du domaine public reste à la charge de la commune, la mairie ne continuera pas de distribuer du raticide aux habitants, charge à eux d’assurer la salubrité de leurs habitations. Le stock ancien sera évacué, pour des raisons d’hygiène et de sécurité des salariés de la mairie.

Stop Pub

Afin de réduire le poids des déchets papiers distribués dans vote boite aux lettres, vous pouvez vous munir de l’autocollant suivant à l’accueil mairie.
Mettre en place l’autocollant revient à diminuer de 20kg/an les publicités non sollicitées.

http://www.toulouse-metropole.fr/dechets/reduction-des-dechets/10-actions-pour-agir/autocollant-stop-pub

Rechercher

Recherche exacte
Rechercher dans les titres
Rechercher dans les contenus
Rechercher dans les articles
Rechercher dans les pages
Filtrer par catégories
A la une
Actualités générales
Culture
Social
Sport

Prochains événements

  1. exposition « acrylique abstrait »

    jeudi 16 mars à samedi 1 avril
  2. exposition « Dire Non à la haine »

    lundi 20 mars à jeudi 30 mars

Inscrivez-vous

Soyez informés en recevant les dernières actualités de L'Union.

Votre inscription est prise en compte!